Voiture entre parents et leurs fille

Choix de voiture familiale satisfaisant tous les membres de la famille

Voici un exemple de négociation terminée portant sur le choix de la voiture familiale.
Les Parents se sont déjà mis d’accord pour leur choix par une négociation présentée dans l’article « Voiture-entre-parents ». En conséquence, vont participer à la négociation : Partie A (Parents), Partie B (Leur Fille), L’Animateur :

Phase 1 – Situation concrète

L’Animateur (1A) :
Quelle est la situation ? 

Partie A (Madame) :
Nous avons décidé de changer de voiture. Notre choix après la négociation précédente s’est porté vers la Peugeot 308 SW break essence (Pack Cuir et… avec un toit panoramique), achetée à –17% chez un importateur. Notre fille quand à elle veut absolument qu’on achète une Honda Civic

L’Animateur (1B):
C’est exact, Mademoiselle ?

Partie B (Leur Fille) :
Tout à fait. Moi je veux une Honda Civic.

L’Animateur  (1A), (1B) :
En quoi cette situation est un problème pour vous ?

Partie A (Madame) :
C’est comme précédemment : On n’est pas d’accord du tout. 

Partie B (Leur Fille) :
Oui. Ils ne sont jamais d’accord avec ce que je propose.

Phase 2 – Les critères et leur hiérarchie

L’Animateur (2A) :
En quoi est-ce important pour vous de choisir cette 308, qu’est-ce qu’elle a de particulier qui compte pour vous ?

Partie A (Madame) :
Moderne et élégante, elle garantit le confort et le silence de fonctionnement et offre pour le prix d’une Octavia TDI une version Pack Cuir, hautement équipée. Puis, en fait, elle offre une élégance discrète, et assure une certaine sécurité relationnelle étant une voiture française presque (!) comme les autres… et en plus « économique », « spacieuse », « pas chère à l’achat par rapport à la fiabilité et la qualité » ?

L’Animateur (2B) :
Et pour vous, Mademoiselle, en quoi est-ce important de choisir la Civic, qu’est-ce qu’elle a de particulier?

Partie B (Leur Fille) : 
Elle est singulière, tonique, elle donne une image d’avant-garde et d’une certaine classe, précisément elle est pas comme les autres… 

Voici ce que nous avons pour l’instant, en résumé des phases 1 et 2 :

Les Parents

La Fille

Critères communs (A) :

Critères différents (A):

Économique, spacieuse, pas chère à l’achat par rapport à la fiabilité et la qualité, moderne, élégante, confort, le silence de fonctionnement, hautement équipée
Élégance, discrétion, sécurité relationnelle,

Critères opposés (A) :

presque( !) comme les autres

Critères communs (B) :

Critères différents (B):

Singulière, tonique, image d’avant-garde, une certaine classe

 

 

Critères opposés (B) :

pas comme les autres

Niveau concret, Position A :

Peugeot 308 SW

Break, (Pack Cuir et… avec un toit panoramique), achetée à –17%

Niveau concret, Position B :

Honda Civic

Version cuir, achetée chez un importateur

Là il faudra bien monter des critères différents et surtout opposés pour trouver la hiérarchie de ces critères ainsi que les critères communs.

L’Animateur (2A) :
En quoi est-ce important, Monsieur-Dame, pour vous d’« être comme les autres », ou « presque », comme vous l’avez souligné ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?

Partie A (Madame) :
Bon, c’est mon critère à moi, donc c’est encore moi qui vais répondre. Vous savez bien comment sont les gens, ils n’aiment pas qu’on sorte du rang. Dès que vous faites quelque chose de singulier, ils vous prennent pour cible de leurs jalousies et de leurs mesquineries. Il vaut mieux éviter ça. Non ?

 L’Animateur :
Si j’ai bien compris, vous voulez donc éviter la jalousie et la mesquinerie des gens à votre égard, en étant un peu comme eux.

Partie A (Madame) :
Oui, tout à fait. C’est triste, mais c’est comme ça.

L’Animateur :
Un tel comportement, doit vous apporter des bénéfices relationnels importants. N’est-ce pas ?

Partie A (Madame) :
Oui, comme ça je me sens plus en « sécurité » et je peux « vivre ma vie tranquillement ».

 L’Animateur :
Ok. Je comprends.

Avez-vous réalisé, Mademoiselle, que dans l’attitude de votre maman, il ne s’agit pas tellement d’ « être comme les autres », juste pour « être comme les autres », mais pour pouvoir se sentir « tranquille » et en « sécurité par rapport aux gens » ?

 Partie B (Mademoiselle) :
Mais ouais, je le sais, c’est toujours la même chose ! Toujours le qu’en- dira-t-on… Et c’est pour cela qu’on néglige ses valeurs et qu’on ne fait jamais ce qu’on aimerait vraiment, dans cette famille…  Ils se comportent comme des…

 L’Animateur :
Là vous allez exagérer, mademoiselle. Vraiment !

Ça ne doit pas être facile tous les jours. N’est-ce pas Madame ? Dites-nous encore, Madame, en quoi est-ce important pour vous de pouvoir vous sentir, tranquille et en sécurité par rapport aux autres ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?

Partie A (Madame) :
Bien, ma fille n’arrive jamais à le comprendre. C’est bien pour pouvoir « tranquillement faire ce qui nous plaît », sans que les gens nous embêtent et en fait il s’agit bien de, justement, « réaliser ses rêves » et « vivre ses valeurs » sans créer de problèmes inutiles avec les gens, avec un peu de sagesse. Bon Dieu ! C’est d’ailleurs pour cela que j’ai dit « presque comme les autres ». Mais là, elle est encore trop jeune pour comprendre cela. Un jour elle le comprendra…

Voici ce que nous avons obtenu, en résumé des phases 1 et 2 :

Phase 3 – L’accord de coopération

Partie 1 sur la base de critères communs

L’Animateur (3B – partie 1):

Remarquez, Mademoiselle, que vous êtes déterminée pour apporter à votre famille la volonté de « vivre ses valeurs » et de « faire ce qu’il vous plaît », et que finalement tout ce que fait votre maman sert exactement le même objectif. Quelle surprise ? Non ?

Partie B (Mademoiselle) :
Oui, mais elle y met tellement de précautions qu’on n’y arrive jamais.

 Partie A (Madame) :
Oui, mais sans ces précautions on y arrive encore moins, si on regarde le confort et la qualité de vie que tout cela doit nous procurer au final ! Non ?

Partie B (Mademoiselle) :
Mais bon, pour la voiture on fait quoi ?

L’Animateur (Attention de nouveau 2B):
Dites-moi donc rapidement, mademoiselle, pour avancer de votre côté : Ça sert à quoi de « ne pas être comme tout le monde » ?  Qu’est-ce que cela vous permet ou vous apporte d’important?

Partie B (Mademoiselle) :
Enfin quand on n’est « pas comme tout le monde », on est quelqu’un, on a de la valeur, on est un leader. Vous comprenez ?

L’Animateur (2B) : 
Et je suppose que ça doit être pour vous vraiment quelque chose d’important d’« être leader », d’« avoir de la valeur » et « être quelqu’un »! N’est-ce pas ? En quoi cela est-il si important ? Qu’est-ce qu’il y a d’important pour vous dans cela ? Ça vous apporte et vous permet quoi en fait ?

Partie B (Mademoiselle) :
Cela me permet, tout simplement, de faire ce que je veux, de réaliser mes rêves et d’avoir enfin les gens de mon côté, pour faire ce que j’ai envie.

 L’Animateur :
 J’entends, merci.

L’Animateur (Attention 3A – partie 1):
Vous avez réalisé Madame que toute la démarche de votre fille a été paradoxalement destinée aussi à « avoir les gens de son côté », et finalement, comme vous, de « pouvoir réaliser ce qu’on veut, sans que les autres soient contre » ?

Partie A (Madame) :
Oui, en effet, mais elle le fait autrement que moi.

L’Animateur (3A – partie 1) :
Oui c’est vrai, mais finalement ce qui vous importe effectivement c’est la même chose.

Partie A (Madame) :
Effectivement.

Alors là, la première partie de l’accord de coopération est établi, les portes sont ouvertes.

Partie 2 sur la base de critères différents

L’Animateur (3A – partie 2) :
Si votre fille trouve un modèle de voiture qui satisfait vos critères : d’ « élégance », de « discrétion », de « sécurité relationnelle », tout en satisfaisant ses critères à elle, accepterez-vous un tel choix?

Partie A (Madame) :
Si vraiment les critères : d’« élégance », et surtout de « discrétion », et de « sécurité relationnelle », tels que je les conçois sont satisfaits, je n’aurai aucune difficulté à accepter une voiture « tonique », « singulière », avec « une certaine classe », et avec « l’image d’avant-garde », au contraire cela me plairait même.

Partie B (Mademoiselle) :
Si vos parents trouvent un modèle de voiture suffisamment « tonique », « singulière », représentant « une certaine classe », et avec « l’image d’avant-garde » tel que vous l’aimez, tout en satisfaisant leurs critère à eux, dont l’ « élégance », la « discrétion » et la « sécurité relationnelle », accepterez-vous un tel choix?

Il faut vite voir où nous en sommes pour entamer rapidement la phase finale.

Voila ce que nous avons obtenu :

Les Parents (A)

La Fille (B)

Critères communs (A) :

tranquillement faire ce qu’il nous plaît, sans que les gens nous embêtent,
réaliser ses rêves,
vivre ses valeurs sans créer des problèmes inutiles avec les gens

Critères différents N+1(A):

la sagesse,
se sentir tranquille en sécurité relationnelle,
presque(!) comme les autres
élégance, discrétion

Critères opposés (A):

comme les autres

Critères différents N

économique, spacieuse, pas chère à l’achat par rapport à la fiabilité et la qualité, moderne, élégante, le confort, le silence de fonctionnement, hautement équipée

Critères communs (B) :

faire ce que je veux,
avoir les gens de son côté,

réaliser mes rêves,
faire ce que j’ai envie,

Critères différents N+1(B):

Être quelqu’un, avoir de la valeur,
tonique, singulière, une certaine classe, image d’avant-garde
avoir une solution « jeune »,
être leader

Critères opposés (B) :

pas comme les autres

Critères différents N

Singulière, tonique, image d’avant-garde, une certaine classe,

Peugeot 307 SW break (Pack Cuir et… avec un toit panoramique), achetée à –12%

Honda Civic (version cuir), achetée chez un importateur

La phase (4) – La somme de critères

Dans cet avant-dernier point de la procédure, il s’agit tout simplement d’établir la somme de tous les critères découverts jusque-là, sauf les critères opposés. Ils constitueront le cahier des charges de la solution définitive.

Dans notre cas la somme de critères à prendre en compte sera tout simplement :

La somme de critères

Critères communs :

« faire ce qu’on veut et ce qui me plaît », « réaliser ses rêves et vivre ses valeurs »

Critères différents N+1 :

« être quelqu’un, avoir de la valeur », « sagesse », « se sentir tranquille en sécurité relationnelle », « presque (!) comme les autres »

Critères différents N :

« économique », « spacieuse », « pas chère à l’achat par rapport à la fiabilité et la qualité », « moderne », « élégante », « discrète », « confort », « silence de fonctionnement », « hautement équipée »« tonique », « singulière », « une certaine classe », « image d’avant-garde »

L’Animateur (4) :
Voilà ce qui résulte de notre négociation, Mesdames : Vous partagez en commun l’envie de vouloir « faire ce que vous voulez » et « ce qu’il vous plaît », de vouloir « réaliser vos rêves et vivre vos valeurs ». Dans ce cadre la voiture qui bientôt sera trouvée devra aussi réunir et être le reflet des critères tels que la « sagesse » et la « discrétion », pour avoir les gens de son côté et se sentir « tranquille en sécurité relationnelle », tout en étant « presque (!) comme les autres », et en même temps avoir « une certaine classe » et une « image d’avant-garde ». La voiture doit être « tonique », « élégante » et « singulière » et en réunissant tout cela je crois qu’elle n’aura pas de difficulté à délivrer un message que vous êtes quelqu’un qui « a de la valeur ». N’est-ce pas mesdames ?

Partie A (Madame) :
Mais une telle voiture peut-elle exister ? N’avons-nous pas fait tout ce travail pour rien ?

L’Animateur :
La voilà la question ! De préférence il serait sage de remplacer définitivement la question, semant le doute, du type « est-ce que » par la question de « comment » ! Justement « comment » faire pour trouver malgré une quantité de critères importante et presque contradictoire, une voiture correspondant à tous ces critères ?

L’Animateur, en s’adressant à Monsieur :
Et vous M. Prat qu’en dites-vous ?

Partie A (Monsieur) : 
Moi, Monsieur, quand mes femmes sont d’accord, moi, je suis un homme heureux !
Et sérieusement, pour moi, si vous me trouvez la voiture qui satisfait tous ces critères, je serai ravi. Et, bien sûr, il ne faut pas oublier, que la voiture doit être fiable, économique, et spacieuse, pas chère à l’achat, de qualité, moderne et bien équipée comme avant.

En plus de la super bagnole, je vais avoir des femmes heureuses et le calme à la maison… Ce ne serait pas beau ça ?
Il faudrait que vous me fassiez la même chose au boulot !

Phase 5 – La solution consensuelle

Je propose de lancer la Recherche synergique de solution, (ici le Brainstorming n’est pas adapté à un si petit comité).

L’Animateur  (5):
Trouvons la voiture qui correspond à tous ces critères, que vous partagez en commun, à savoir : l’envie de vouloir « faire ce que vous voulez » et « ce qu’il vous plaît », de vouloir « réaliser vos rêves et vivre vos valeurs ». La voiture doit réunir des critères tels que la « sagesse » et la « discrétion », pour « avoir les gens de son côté » et se sentir « tranquille en sécurité relationnelle », tout en étant « presque (!) comme les autres », et en même temps avoir « une certaine classe » et une « image d’avant-garde ». La voiture doit être « tonique », « élégante » et « singulière » et en réunissant tout cela je crois qu’elle n’aura pas de difficulté à délivrer un message que vous êtes quelqu’un qui « a de la valeur ». Prenons du temps.

La première proposition :
Citroën DS 5 Hybride, achetée bien sur chez un importateur, en leasing.

Magnifique et audacieuse, aussi grande qu’un break, une « toutes roues motrices », munie du premier moteur hybride diesel de chez PSA de 200 chevaux, ne consommant qu’aux alentours de 3 litres aux 100 km, pouvant rouler en ville sur le seul moteur électrique arrière, en total silence, avec un design dépassant même l’audacieuse Honda dont on avait parlé autrefois…

L’Animateur :
Etes-vous d’accord avec cette proposition ?

Partie A (Madame) :
Bonne idée !

L’Animateur :
Êtes vous d’accord, Monsieur.

Partie A (Monsieur) :
Alors là vraiment je suis comblé. Elle est « jeune dans sa tête »comme le désire ma fille…, les économies de carburant par rapport à la voiture actuelle nous offrent un budget mensuel d’environ 150 € par mois… Pour un leasing, cela augmentait d’un quart le budget dont nous disposons pour la nouvelle voiture. Oui ca nous donne une belle aise pour monter en gamme… On reste chez PSA … Et que ca ne choquerait personne si on passait de la Peugeot actuelle à Citroën… J’aimerais juste savoir quelle remise par rapport au prix officiel on pourrait avoir sur cette voiture chez un importateur fiable ? Mais à ce stade je suis d’accord.

L’Animateur :
Et pour vous Mademoiselle ?

Partie B (Mademoiselle) :
Alors là, tout à fait. C’est une proposition géniale. Elle me convient complètement.

L’Animateur :
Etes-vous donc tous, vraiment, entièrement satisfait par cette proposition ?

Partie A (Madame) :
Ah Oui !

Partie A (Monsieur) :
Oui. Oui

Partie B (Mademoiselle) :
Complètement

L’Animateur :
Merci, Madame Monsieur.

Merci Monsieur l’Animateur  , 

Pour vous les lecteurs de cette page s’il vous semble que la proposition ne correspond pas à l’un des critères de cette famille, énumérés dans la somme précédente, ou si vous avez l’impression qu’un de personnages de cette négociation ne devrait pas être satisfait, vous pouvez tout à fait relever un critère manquant dans cette proposition. Exprès pour vous l’Animateur posera la question de notre méthode, puis nous allons chercher la solution correspondant.

L’Animateur :
Madame ou Monsieur, quels critères faudrait-il, selon vous, satisfaire en plus pour que cette famille là, soit vraiment entièrement satisfaite ?

Be Sociable, Share!

3 Responses to Voiture entre parents et leurs fille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.