Antidote au 11 septembre – le résumé.

Existe-t il un antidote à cet évènement, dont le souvenir traumatise les consciences des sociétés du monde entier depuis 11 ans, alors qu’aucun remède n’a été trouvé et que la menace persiste et les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Malgré les efforts des élites pour éradiquer le problème, la menace se maintient. Les raisonnements collectifs en face de ces « causes » semblent suivre toujours le même chemin fixé par ce « bon sens collectif » qui face au terrorisme demande la guerre.

Comment y remédier ?

Dans la société actuelle,  les négociations sont basées sur le principe des concessions mutuelles. Le principe paraît recommandable au premier abord, pourtant une fois arrivés à la limite de concessions possibles, nous avons produit des frustrations plus ou moins importantes.

L’arrivée à cette limite se traduit par l’arrêt des concessions et l’apparition de frontières infranchissables face à ce qui ne peut plus être concédé.  Les tensions apparaissent.

Ces frontières, pour se maintenir, font régulièrement appel à la sacralisation, des arguments (religions, identités nationales, grands principes de la démocratie … ) figeant des positons et justifiant injustifiable.

Nous voici devant le 11 septembre 2001 et ces suites.

Tout cela donc, à cause de notre bonne volonté de vouloir faire des concessions ?

La réponse, choquante peut-être, est oui.

Alors comment vivre sans concession ?

Il faut aller plus loin et prendre conscience d’une autre croyance collective : « On ne peut pas satisfaire tout le monde ». Là est la vraie « cause de fond » du problème.

Mais, peut-il exister une solution pour satisfaire tout le monde ?

OUI et voici les principes de l’antidote qu’il faut « s’administrer » :

1)      Décider qu’il est toujours possible de trouver une solution entièrement satisfaisante pour tous,

2)      Résolument refuser le recours aux concessions.

Il reste la question de comment trouver une solution entièrement satisfaisante ?

Elle réside d’abord évidement dans le respect et un vrai écoute de l’autre avec qui le conflit ou la négociation est engagée. Chaque position prise et chaque demande aussi inconcevable voir choquante qu’elle puisse nous paraitre, cache un fond qui montre, si on sais le trouver, que finalement nous ne sont pas si éloignés que ça, même tout au contraire. De là la recherche de la satisfaction commune et entière sans recours aux concession peut commencer. Bien d’autres choses, bien plus profondes et insoupçonnées encore appariassent dans une telle recherche. C’est dans cette optique le livre « Consensus Sans Compromis » paraitra le 11 septembre. La méthode qui devrait bouleverser le modèle sociale actuelle y est détaillée avec des exemples très concrets dans des domaines aussi bien personnels que collectifs. Tout un chacun y a accès. « Consensus Sans Compromis – méthode de négociation et style de vie » d’Aleksander Piecuch (Editions de Synergie) sera disponible sur Amazon.fr et sur le site : www.consensus-sans-compromis.com.

 

L’article complet se trouve sur la page www.consensus-sans-compromis.com/antidote-au-11-septembre/  libre à vous de vous en servir.

Pour une interview contactez directement l’auteur au 0611761784, 
mail : ap@consensus-sans-compromis.com

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.