La démocratie poste-majoritaire !

S y n e r g i e – N e w s   S e r v i c e
Tél. : 05 82 74 35 17, mail : editions@consensus-sans-compromis.com
Pour la parution immédiate

La fin d’un monde machiste de la démocratie majoritaire ?

La sortie officielle du livre « Consensus Sans Compromis –  méthode de négociation et style de vie », annonce l’avènement de la Démocratie Poste-majoritaire !

Si la gauche sort une proposition, la droite ne sera évidement pas d’accord. Dans l’autre sens c’est tout aussi probable.

Qui n’a pas remarqué que les efforts des équipes politiques, tant à gauche qu’à droite, sans parler des extrêmes, visent à battre l’adversaire, souvent en dépit du bon sens, et cela avant même de chercher des pistes respectant chacune des sensibilités de la société en même temps ?

Dans notre démocratie, les énergies des élites se combattent constamment et se neutralisent mutuellement dans un affrontement qui au final n’améliore pas vraiment la vie des concitoyens.

Est-ce que l’évolution est envisageable ?

Si jusqu’à maintenant on ne savait pas vraiment comment faire autrement, désormais la proposition d’une nouvelle approche de la démocratie, annoncée comme « post majoritaire », vient de faire son apparition.

Elle en appelle au consensus sans recours aux compromis et à la fin de notre modèle sociétal. Pas tant celui où la majorité s’impose au reste de la société, mais surtout à la fin de l’omniprésente règle de concessions comme le seul moyen permettant d’arriver à un consensus.

Comment alors faire autrement ?

C’est précisément ce qu’explique l’ouvrage d’Aleksander Piecuch « Consensus Sans Compromisméthode de négociation et style de vie ».

Son auteur y affirme qu’il est désormais possible de créer des accords qui donnent une entière satisfaction autant à soi-même, qu’à celui avec qui on négocie, et même, qu’il est possible de permettre à des projets et propositions, apparemment opposés, de trouver leur synthèse harmonieuse et concrète sans tomber dans le marchandage des concessions…

« Inattendus et inespérés, c’est comme cela que je pourrais qualifier l’œuvre et son auteur – écrit dans la préface Ouahide Diban, réalisateur et metteur en scène toulousain inattendus et inespérés, pour le témoin que je suis de l’acharnement du quotidien à se maintenir tel qu’il est (…). Consensus Sans Compromis est un moyen de faire de notre quotidien un monde où(…) l’intérêt de chaque individu est respecté qu’il soit fort ou faible, qu’il ait une grande bouche ou qu’il soit discret. Un monde où les divergences ne sont plus sources de violence, mais créatrices de nuances colorimétriques nouvelles. »

En fait l’ouvrage est un véritable manifeste le livre de toute une vie, et la synthèse d’un parcours hors du commun de l’auteur. (D’ailleurs, le livre se termine par un « Manifeste Synergique »)

Autrefois ingénieur de mines à ciel ouvert et militant de Solidarnosc, emprisonné à plusieurs reprises en Pologne par le régime communiste, il a cumulé l’expérience du théologien, coach, formateur en management et négociations, psychothérapeute spécialiste de la PNL, de l’Analyse Transactionnelle, et d’autres techniques d’individuation. Aleksander Piecuch amène surtout son expertise en synergie sociale et son vécu de négociateur de centaines de contrats internationaux dans des domaines allant du BTP au trading financier et de consultant pour de grands projets aux quatre coins de la planète. Après 30 ans d’expérimentations, il dévoile, donc, dans son ouvrage sa synthèse pour concilier « le feu avec l’eau » et « le ciel avec la terre ».

Et la lecture du livre convainc vite. C’est par une procédure très claire et précisément décortiquée que, pas après pas, un accord consensuel et pourtant sans recours aux concessions se crée. L’outil est désormais, parfaitement maîtrisé et amené à la portée de tout un chacun.

Bien qu’il vise aussi le changement du modèle politique, ce livre est dédié par son auteur d’abord aux femmes. En effet, grâce à des exemples que chacune a dû nécessairement rencontrer déjà dans sa vie, l’auteur offre aux femmes, l’outil d’une sorte de « réparation », et forme la vision d’un nouveau style de vie qui en découle.

Pourtant, en définitive il vise bien les hommes politiques et « les  professionnels », car la méthode est aussi efficace dans la grande politique et le business que dans la vie familiale.

La suggestion de commencer chez soi, est en fait une pédagogie appelant à expérimenter et à se « roder » d’abord là où l’on se sent en sécurité, avant de se lancer sur les grandes eaux de relations extérieures.

De cette manière, au final, on arrive non seulement à la possibilité d’être bien chez soi et de savoir aboutir au succès des diverses négociations familiales, mais aussi : – de résoudre des conflits, car la position initiale des parties importe peu ; – de mettre d’accord un vendeur avec un acheteur, par exemple, car entre ce type de personnes on a là aussi une méthode de vente remarquable ; – de conduire des réunions, car la méthode fonctionne aussi bien à deux, qu’à plusieurs.

Sur le blog de la communauté de lecteurs du livre, se dérouleront, à l’aide de cette méthode, des négociations en temps réel sur des thèmes autant invraisemblables que passionnants, soit suggérés par l’auteur, comme la tentative de résolution du conflit israélo-palestinien, soit apportés par les lecteurs. Vous y trouverez les Propositions politiques basées sur le principe du Consensus Sans Compromis.

Avec le livre les acheteurs reçoivent également l’accès complet au blog, et le résumé plastifié de la méthode et de sa logique, en une seul page, pour pouvoir s’en rappeler si besoin est dans toutes les circonstances.

Des extraits de plusieurs chapitres du livre et le schéma logique de la méthode sont disponibles gratuitement sur le site du livre www.consensus-sans-compromis.com/extraits.

Comme l’écrit en conclusion Ouahide Diban : « Pour moi ce livre est un de ces arbres qui montrent que la terre de l’humanité est encore fertile en solutions ».

Vous pouvez commandez le livre ici.

 

Be Sociable, Share!
This entry was posted in Projet politique. Bookmark the permalink.

One Response to La démocratie poste-majoritaire !

  1. Ciciane says:

    really nice article, thanks for them good post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *